L’Arbousier

L’arbousier, en Corse « l’albitru » est un grand arbuste très décoratif. Dans le Fium’orbu on l’appelle « a frasca » qui peut désigner à la fois le feuillage et l’argent.

C’est à l’automne, alors que la nature commence sa période de sommeil, que cet arbuste dévoile toute sa splendeur ; en effet cette saison est celle de l’épanouissement des fleurs blanches en forme de « clochettes ». L’abeille corse s’en régale et les butine pour produire le miel d’arbouse particulièrement recherché et d’une amertume surprenante. Ces fleurs rappellent un peu la fleur de bruyère qui est une plante de la même famille. En Corse, on dit d’ailleurs que l’arbousier est le compagnon de la bruyère. «L’albitru hè cumpagnu di a scopa». En Corse, une histoire veut que « l’albitru » n’aurait pas trahi Jésus, contrairement à la bruyère : aussi, le premier a été récompensé en produisant une abondante fructification, alors que la trahison de la bruyère a été sanctionnée par l’absence de fruits. C’est pour cela que, en Corse, l’arbousier est le symbole de la loyauté.

La floraison s’étale parfois jusqu’au mois de Janvier.

Mais, et c’est aussi une des spécificités de cet arbuste, l’automne est également la période où le fruit commence à mûrir, passant d’une couleur jaune en octobre à une belle robe rouge en novembre. Souvent comparé à une fraise, il est recouvert de petites aspérités pointues. La chair est jaune orangée et tendre voire un peu farineuse, douce et acidulée et contient de minuscules graines.

La cueillette se fait habituellement en novembre ou décembre, lorsque les fruits sont bien mûrs. En général, on étale un linge ou un filet sous l’arbousier, puis on le secoue pour en faire tomber les fruits qui serviront à la préparation del’eau de vie et de la liqueur d’arbouse, et à celle de délicieuses confitures ou gelées ; vous pouvez d’ailleurs retrouver la recette de la gelée d’arbouse sur la page Facebook de Casa Corsa.

Le fruit est riche en Vitamine C et en anti-oxydants, mais l’arbousier est aussi utilisé dans le traitement de l’hypertension et comme anti-inflammatoire. Il favorise la circulation sanguine et c’est un excellent diurétique. Ces bien-faits sont connus depuis des millénaires. Durant l’Antiquité romaine, cet arbre était sacré : la soeur d’Apollon, la déesse Carda, offrit, à son ami Janus, un rameau magique d’arbousier capable de désensorceler et de guérir. Elle l’utilisait pour guérir les enfants malades (ou frappés par un maléfice) et chasser les sorcières.

L’arbousier est un excellent bois de chauffage mais en Corse, il servait aussi à la conservation de certains fruits : ses feuilles étaient coupées pour tapisser des fonds de tonneau destinés à recevoir et conserver les châtaignes ramassées en automne.

Ses baies et son feuillage sont le refuge et la nourriture des petits animaux et des oiseaux durant l’hiver et au printemps ses pousses régalent chèvres et vaches.

Featured Posts
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Vimeo sociale Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Tumblr sociale Icône
  • Flickr Icône sociale
  • Yelp Social Icône
  • Pinterest social Icône
  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

©year  2000 by  Mc donald corsica hostel

ZEVACO 20173 CORSE DU SUD (FRANCE)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now